vendredi 31 juillet 2015

Ce vendredi merci pour...


... m'avoir remis dans le bain des dessins animés japonais. Aucune idée si cela va déboucher sur une nouvelle vague de créativité :)
Quand on voit la réception du public face aux oeuvres (certes poétiques) étranges et très très personelles du géant Miyazaki, je me dis que l'âme humaine peut simplement se deconnecter du mental et voir le beau. Un grand merci donc pour cette reconnexion avec l'humanité!

Merci aussi pour le soutien de mes proches. Quelle vague d'amour j'ai reçu cette semaine!!!

Bon. Normalement je ne voulais exprimer qu'un seul et grand merci par semaine! Et je ne voudrai pas que vous lisiez X fois mes merci à  la nature (je pourrais écrire des paragraphes de gratitude sur l'herbe ou les oiseaux, lol) alors je m'arrête ici. 1 merci à  chaque fois!

... to dive in Japanese cartoons again. No idea if this will lead me to a new wave of creativity :)
When we see the reception of the public from of the works (very poetic, but strange and very very personnal) of Miyazaki, I think that the human soul can simply disconnect the mind and see beauty. A big thank you for this reconnection with humanity!

Also thank you for the support of my family. What a wave of love I received this week !!!

Ok. I would express a single big thank you by week (so hard) ...  and I will not want you to read X times "thank you Mother Earth" (I could write paragraphs of gratitude on the grass or birds, lol) so I will stop here. 1 thank you by time!



mercredi 29 juillet 2015

Photo de la semaine - picture of the week

La photo de la semaine est bien évidemment celle de l'arrivée de mon nouveau chéri... non, je n'ai pas remplacé mon mari :)

The picture of the week, is, OF COURSE, the arrived of my new lover... No, I didn't change my husband :)


mardi 28 juillet 2015

Dans l'intimité d' "Au bord des mondes" -- In the intimacy of "the Edge of the world" a new paint

Laissez-moi vous raconter une histoire...
Une jeune femme se ballade dans une forêt dense et protectrice. Sur son chemin, prit au hasard, elle cueille respectueusement une fleur dont elle se coiffe. Elle déambule ainsi jusqu'à ce que sa route se trouve coupée, traversée par une étendu d'eau tempérée. Elle ne cherche pas à contourner ce qui pourrait être un obstacle à ses yeux. Invitée par cette eau sans mouvement, elle s'assoit. Débute alors une méditation assourdissante... Le temps semble s'arrêter et la belle dans cet état de réceptivité ultime ressent chaque vibration de vie autour d'elle.
"Se connecter à la nature pour se connecter à soi-même" semble-t-elle songer. C'est alors qu'elle plonge. Son regard quitte le monde réel, pour descendre dans les mondes souterrains. Elle y croise son animalité avec laquelle, elle est désormais prête à jouer, à rire, à pleurer! Elle sent l'énergie montée en elle, dans ses veines semble pulser la sève de toutes vies. Exaltée par son expérience, elle comprend que tout comme le lotus, elle a besoin de pousser dans la vase (représentant ses désirs instinctifs) afin d'éclore, de s'ouvrir à la lumière. Prendre appuis sur le bas, pour monter vers le haut. Comme l'arbre à sa droite, elle plongera désormais ses racines pour en ressortir nouvelle, transformée. Son inconscient, au plus profond sera désormais son guide d'évolution.

Let me tell you a story ...
A young woman is walking through a dense and protective forest. On his way, picked at random, she respectfully plucks a flower which she headdress. She walks until the road is cut, crossed by a temperate river. She doesn't want to change her road. Invited by the water (without a single movement) she sits. Thus began her meditation ... The time seems to stop and this beautiful soul in this ultimate state of receptivity feels every vibration of life around her.
"Connect to nature to connect to yourself" she seems to think. Then she dives. Her eyes leave the real world, to goes into the underworld. She crosses her animality with which she is now ready to play, to laugh, to cry! She feels the energy rise in her, all lives in earth seem to pulsate through her veins. Excited by her experience, she understands that just like the lotus, she needs to grow in the mud (representing her instinctive desires) to blossom, to open up to the light. Taking support on the bottom, to mount up. As the tree to his right, she will plunge her roots to emerge new, transformed. Her unconscious part, deep inside, will now guides her evolution.
RESPIRE
BREATH

Sombrer dans les mondes de notre inconscient peut s'avérer être une mine d'or. Trouver le courage d'explorer cette part d'ombre en nous... le personnage féminin d'"Au bord des mondes" semblent ainsi connaître l'illumination :

Sink into the worlds of our subconscious can be a gold mine. To find the courage to explore the dark side in us... the female character of "the edge of the Worlds" seems to live the enlightenment:

Au bord des mondes, original par Fanny Fannoche
On the edge of the worlds, original paint by Fanny Fannoche

Et voici quelques photos dans l'intimité de sa réalisation finale (et une petite phrase inspirante) :

There it is some pictures, in the intimacy of the final making process (and a little though which says : "there is no such a stirring feeling like painting with skin.")

Et oui, je dois le reconnaître... parfois j'utilise des pinceaux!
I have to say... sometimes I use brushes!

Fanny Fannoche ou la joie expansive ;) (FF or the joy of life!)
 Allé, on ne se repose pas sur ses lauriers... il y a une 3e toile à terminer!

No time to rest... there is a third painting to finish!

Edit du 4 février :

J'ai eu envie de reprendre un peu cette toile. Des petits détails me perturbaient, et je me suis un peu emportée en la changeant assez radicalement. Voici donc la toile dans sa nouvelle apparence :


samedi 25 juillet 2015

Merci du vendredi... Friday gratitude

Et on commence bien la série puisque nous ne sommes pas vendredi mais samedi! HmmHmm!

Yeah... well done for the "firs friday gratitude" because we are... yes! Saturday

:)

- merci pour la superbe activité du musée Wurth (plus exactement merci à Patrice Seiler pour le partage de sa passion avec les plus petits.)
- thank for the great creativity time in the museum Wurth (with Patrice Seiler)

- pour avoir croisé le chemin de Alexandro Jodorowsky qui me permet de renouer avec le tarot dans une optique qui coïncide mieux avec mes inspirations
- for crossing the road of Alexandro Jodorowsky, who makes me to relink with tarot (as a better understanding of my deep self)

- pour la découverte des zippole (ovni culinaire qui consiste en de la pâte à pizza frit...)
- for the discovery of "nipple" (an Italian food)

- l'esprit d'équipe dans la famille et qui a permis une réalisation grandeur nature dont je ne me savais pas capable (plus d'informations bientôt)
- for the family-team-spirit (an amazing realization)

- et puis merci l'univers pour avoir eu la chance de tomber sur ça :
- and for finding this :


Un fisheye de lomography... je lorgnais dessus depuis quelques années déjà et BOUM la rencontre. Lui. Moi.
Surtout lui-maxi-soldé!!! Parce que oui, les coups de foudre peuvent se produire quand une femme lit du -50% ...

De beaux moment créatifs en perspective!!

A lomography fisheye... I just was looking for it for what? 3 years! And here it comes, in front of me, price reduced... yes I believe in love at the first sight!!!!! Such creativity are coming!

jeudi 23 juillet 2015

La photo du jeudi. The picture of the thursday.

C'est parti pour un renouveau blogesque :)
Comme sur le blog d'une maman bio, je vous propose le jeudi une photo de la semaine. Simplement une image qui parle d'elle même et qui résume 7 jours de créativité ;) (Pour les plus curieux, je m'attelle au même exercice sur mon autre blog, axée sur notre IEF.)

Prêt?

Here we are, new in the blog! 
As blog d'une maman bio, I'm gonna post a thursday-picture for the week in one single picture. Simply reminding 7 days of creativity. Ready?


Découverte de l'oeuvre de Sheila Girling qui a fait une grosse impression sur moi (et m'ouvre quelques passages créatifs au passage!) Musée Wurth.

Having such a huge feeling, seeing this painting of Sheila Girling (finding some new ideas by the way.)

lundi 20 juillet 2015

La victoire de Daphné

Quel plaisir de revenir sur ce blog pour partager la réalisation d'une grande toile!

What a joy, coming back here to share this big paint with you!



J'étais bloquée sur cette toile (et toute la série) depuis le mois de février (et pourtant ses débuts avaient été très prometteur.)

I was stuck on this paint (and the 2 more) since february (but the beginnings were soooo easy!)

C'est en m'installant dehors, sous les arbres que je commençais à peindre des branches. La forme féminine s'est révélée d'elle-même, grâce aux nombreuses (nombreuses!) couches... il ne me restait plus qu'à lui donner vie :)

Going outside with all my stuff, under the trees, I was starting to paint them... The woman just appears (a lot of layers for the magic to happen!) I just had to bring her to life!

Ensuite, l'évidence... les branches étaient ses bras en transformation. Bien entendu, fan de mythes, je compris immédiatement que Daphné jaillissait devant moi!

And the... obvious... the boughs were her arms! Loving myths, I remember the story of Daphne. She was in front of me.


Daphné, prêtresse d'Artemis (archétype de la vierge éternelle), symbolise le rejet de l'amour, l'hermétisme des sentiments et de la passion sexuelle. Apollon s'étant moqué d'Eros, celui-ci invita Cupidon a tiré 2 flèches : une en or (stimulant l'amour) pour Apollon, et une de plomb (le dégout) pour Daphné... Apollon, follement amoureux fit preuve de nombreuses ruses pour tenter d'approcher Daphné (se changeant notamment en animaux). Dans leur dernière course, il arrive presque à la rattraper. Prise de terreur, elle prie de lui venir en aide. Zeus ou Gaia la transforme alors en laurier... Apollon désolé, fit de cet arbre son emblème.

Daphne priestess of Artemis (THE archetype of the eternal virgin), symbolizes the rejection of love, the hermetic feelings and sexual passion. Apollo mocked Eros, this one invited Cupid to shoot two arrows: one gold (love) for Apollo, and lead (disgust) for Daphne ... Apollo, madly in love, showed many tricks to try to approach Daphne (including changing to animals). In their last race, he almost catch up. Terror-stricken, she requests help. Zeus or Gaia turns her into the laurel which was the emblem of the god.

Nous traversons la vie, tantôt en étant Apollon, fou d'amour et de déception, tantôt en étant Daphné et en rejetant l'autre. J'y vois le symbole de la complexité des relations humaines.

J'y vois également le pouvoir de l'intention... seriez-vous prêt à subir les conséquences d'une prière à l'aveugle?

We go through life, sometimes being Apollo, mad with love and disappointment, sometimes being Daphne and rejecting the other. I see, int this myth, the symbol of the complexity of human relationships.

I also see the power of intention ... would you be willing to suffer the consequences of a blind prayer?