jeudi 22 janvier 2015

Timelapse


Une petit timelapse photographique sur la réalisation de la dernière grande toiles, ça vous dit?




J'ai m'a petite routine... collage et pâte ou gesso pour les 2 premières couches.


3eme couche un peu délirante avec des couleurs très vibrante, des fluos, et des symboles. Ici 4ème couche avec symboles et textures qui apparaîtront à travers les autres couches de peinture à venir. Les premiers personnages apparaissent.


Changement de sens pour quelques nouveaux personnages et des coulures.


La peinture devient de plus en plus minutieuse à ce stade. Le plus gros travail concerne les personnages... je m'entraîne beaucoup sur un scetchbook afin d'avoir des figures simples mais ressemblantes, qui parlent à notre imaginaire sans tomber dans le réalisme (ce qui destabiliserait indubitablement la toile qui se veut expressioniste.) L'équilibre peut être difficile à garder...

Il restera à unir la peinture avec les dernières couches plus ou moins transparentes. Quelques embellissements (souvent dans l'esprit tampon avec des bouchons trempés dans du blanc...) et la toile sera sortie pour un regard différent et pour quelques modifications.

Fin! J'adore cette idée de timelapse. Pour la 2e toile, je prends encore plus de photos :)


samedi 17 janvier 2015

Femme de pouvoir, grande toile

1ère grande toile terminée!

Lève toi dans ton pouvoir, femme!


C'est un joli moment qu'il ne faut pas oublier de célébrer. Tout comme une naissance... et à bien y réfléchir, c'est un bébé-projet qui vient au monde à chaque fois. Petite fête donc en son honneur. Je vous avais montré les premières couches de cette peinture ici. Quelle évolution n'est-ce pas?


Comment sait-on qu'une toile est finie?
Grande question! Je fais attention à garder mon instinct grand ouvert lors de la phase finale d'une toile, car comme beaucoup, j'ai tendance à en faire trop, à la travailler trop loin, au risque de perdre sa voix.
Alors quand je soupçonne travailler les dernières couches, je la sors de mon atelier et l'affiche dans un endroit de passage de la maison. La toile est donc descendue aux regards de tous et surtout du mien... c'est une étape importante de mise en situation, de discussion avec la toile (moi, folle???) Quelques détails me sautent alors aux yeux, et je peux les rectifier.

Toile entière. 100 X 80 cm. Mixed media par Fanny Fannoche (pour toute reproduction me consulter.)

Petits zooms, ça vous tente? Oui, parce que cette jolie dame est particulièrement fournie, et je pense que quelques détails pourraient vous échapper à l'écran :
Détail 1

Détail 2

Détail 3

Détail 4

Détail 5

Interprétation de la toile
Interprétation très très personnelle, alors je ne vous livrerai que quelques clefs de lecture... Déjà le titre nous indique là où nous mettons les pieds : femme de pouvoir. Une toile très féminine donc, que ce soit par la présence d' éléments sensuels (en bas à gauche, les voluptueuses courbes d'une femme-fumée), la présence de la lune et de cette femme, en haut, native ou africaine. Elle nous offre un voyage vers les temps immémoriaux du matriarcat et s'attache aux cycles lunaires d'une chaîne d'eau (élément oh combien féminin) à la lune (montante.) Oui, c'est important que la phase lunaire soit montante!! L'éléphant retourné, fait aussi penser à la femme dans un autre de ses rôles : celui de la maternité (ayant été une étape importante de ma vie, voir même, libératrice!)

En haut à gauche, un puma (femelle, oui oui oui, tant qu'on y est) symbole de pouvoir, regarde évoluer sa proie, un jeune cerf, prête à lui sauter dessus. Le cerf, symbolise la famille mais aussi la gentillesse, et pour le coup, ne se doute pas de ce qu'il va lui arriver. Associés, je comprends que la gentillesse est une forme de pouvoir, dont on ne réalise pas souvent la force!

Le cerf à droite n'a pas la même signification. Celui là parle de la vie sauvage, en pleine nature, et de ce retour que j'attends depuis si longtemps... sur ses bois, lui poussent en effet une forêt!

... et on peut continuer comme ça longtemps :)

En espérant que vous prendrez autant de plaisir à l'observer, que moi, à la faire!